LOGO FDD_gris.png

 " TRANSFORMER LES DÉCHETS PLASTIQUES EN SALLES DE  CLASSES" 

UNICEF_Logo.png

unicef

Malgré les efforts déployés, notamment dans la politique de scolarisation obligatoire depuis 2015, l'accès équitable à une éducation de qualité reste un défi en Côte d'Ivoire, en particulier pour les jeunes enfants (3-5 ans) et les adolescents (12-19 ans). Seuls 14 % des enfants ont accès à l'éducation préscolaire au niveau national. Le plan du ministère de l'éducation estime qu'au moins 5 000 salles de classe doivent être construites en moyenne par an jusqu'en 2025. Par ailleurs, en Côte d'Ivoire, la ville d'Abidjan produit chaque jour 288 tonnes de déchets plastiques, dont 90 % polluent les communautés à faibles revenus. Seuls 5 % des déchets plastiques sont recyclés dans le pays.

Le Bureau d’UNICEF en Côte d’Ivoire, en coopération avec le gouvernement ivoirien, a signé un partenariat avec l’entreprise sociale Conceptos Plásticos afin de donner une seconde vie aux déchets plastiques en les transformant en briques pour la construction de salles de classe.

Les résultats en 2020 :

 

  • Près d’une centaine des 528 salles de classe devant être achevées d'ici à la fin de 2022 ont déjà été construites.

  • Plusieurs sets de latrines ont été construits.

  • 305 tonnes de plastique ont déjà été recyclées.

  • 2900 enfants ont pu avoir accès à l’école.