Court métrage en Liberté - IMG_6244 - cc Vincent Berenger.jpg

" La culture pour tous "

logos_CL_Logo_blanc.png

Châteauvallon Liberté

Depuis 6 ans, le Liberté propose à des adolescents de créer des courts-métrages, accompagnés d’artistes professionnels. Chaque année un aspect de la question du respect et de la dignité de chacun est interrogé.

 

La scène nationale Châteauvallon-Liberté et le Fonds de dotation Fortil ont pour objectif commun le développement des actions de sensibilisation à l’Art et à la culture. À travers son soutien, Fortil s’est engagé à soutenir la scène nationale sur trois saisons pour les actions liées à l’égalité des chances pour l’accès à l’éducation et à la culture pour tous, afin d’agir contre l’exclusion et pour l’insertion sociale et culturelle (ex lutte contre le décrochage scolaire).

 

Pour la saison 2021-2022, le soutien de Fortil est porté sur les projets suivants : 

  • « Courts-métrages en Liberté » : action de sensibilisation citoyenne auprès des jeunes du territoire, via des ateliers permettant de découvrir les métiers du cinéma et conduisant à la réalisation de courts-métrages.

  • « Ateliers en Liberté » : ateliers de pratiques artistiques interdisciplinaires donnés dans le centre-ville de Toulon visant à donner la parole à des enfants sur la question de la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

 

Premier Projet

 

Courts-métrages en liberté

 

Cette action porte un triple objectif : sensibiliser directement les participants via des ateliers de pratique artistique ; sensibiliser un public plus large (les jeunes, les familles, les professionnels) ; fournir des outils de sensibilisation et promouvoir des pratiques innovantes en matière d’éducation à la citoyenneté auprès des professionnels de l’Éducation et de la Justice.

 

Depuis les événements des mois de janvier et novembre 2015, Courts-métrages en liberté ont pris un nouveau sens, face à l’urgence à se mobiliser contre l’installation de stéréotypes dévastateurs en inventant de nouveaux outils d’éducation et de prévention, et en incluant plus que jamais les questions de l’idéal, du politique et du vivre-ensemble.

 

La situation sanitaire et les mesures gouvernementales ont eu peu d’impact sur la mise en œuvre des courts-métrages. La sensibilisation à la thématique a été faite en classe et au théâtre, les ateliers et les tournages ont pu être menés à bien sur un temps plus court puisque deux des quatre films ont été réalisés en une semaine.

Cette saison a permis de faire émerger de très belles réalisations avec des jeunes très investis et créatifs dans l’écriture des scénarios sur une thématique qui les a particulièrement interpellés.

 

Au total, ce sont 70 jeunes qui ont été sensibilisés lors de 47 heures d’ateliers puis mobilisés sur le terrain lors de 12 jours de tournage :

  • 27 élèves de la classe de CM2 de Toussaint Merle : #BêteChelou.

  • 29 élèves de 4ème du collège Marcel Pagnol : Minute papillon.

  • 7 jeunes de la PJJ : O2xygène.

  • 7 jeunes du centre social Toulon centre : À la vie, à la mer.

La situation sanitaire a permis l’organisation d’un événement de clôture auquel les salariés de Fortil ont participé le 17 juin 2021.

 

Deux projections ont eu lieu :

  • Une première à 14h00 devant 268 jeunes en temps scolaire

  • Une seconde à 19h00 devant 436 personnes rassemblant partenaires et parties prenantes au projet

 

Les courts-métrages et le carnet de bord rejoignent les films réalisés les années précédentes pour constituer une mallette pédagogique qui a vocation à servir d’outil de sensibilisation et de promotion de pratiques innovantes en matière d’éducation à la citoyenneté par l’organisation de projections-débats.

 

Les vidéos sont accessibles en ligne depuis la chaîne Youtube de la scène nationale :

Second Projet

Ateliers en liberté, Saisons 21-22 et 22-23

 

Initiés en 2017, les Ateliers en Liberté sont des ateliers qui combinent la découverte et la pratique du théâtre, de la musique, de la danse, des arts plastiques et de la vidéo.

Ces ateliers réunissent 40 enfants âgés entre 7 et 11 ans (du CE1 au CM2) pendant deux années scolaires, en vue d’une création collective orchestrée par Charles Berling en juin 2023.

 

L’idée des artistes-intervenants est de créer une forme de microsociété, reflet de la population toulonnaise, qui, au fil des ateliers devient une équipe, un groupe constitué, dans le respect des spécificités de chacun. Ce respect mutuel est d’ailleurs la force de ce groupe, chaque enfant pouvant puiser dans ce qu’il sait faire de mieux pour s’épanouir et trouver la ressource d’aller vers ce qu’il ne connaît pas encore. Il y découvre et approfondit un mode d’expression propre à lui-même.

 

L’âge de raisonner, de dire, de fabriquer son langage. Et puis l’âge de vivre ensemble, dans l’épanouissement de la différence de chacun. Les ateliers se déroulent hors temps scolaire. Cela signifie qu’ils sont ouverts à tous. Le Liberté s’appuie sur le réseau très dense qu’il a tissé au cours des 10 dernières années, auprès d’un grand nombre des écoles de Toulon et d’associations du champ social, afin que ce groupe soit le reflet des habitants de Toulon.

Tout au long du projet, en fonction des artistes, des spectacles et des expositions, des parcours de découverte adaptés à leur âge leur sont proposés au Liberté et à Châteauvallon.

 

Les Ateliers en Liberté reçoivent le soutien du ministère de la Culture, du Commissariat général à l’égalité des territoires, de la Ville de Toulon, de la CAF, du Fonds de dotation Fortil et du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Var.